VIVRE PLEINEMENT SA GROSSESSE ET L'APRÈS !


Le voyage vers l'enfantement


Dès les premiers jours de cette belle aventure, je vous propose "le voyage vers l'enfantement" issu de mes compétences professionnelles, la réflexologie et grossesse.

Un accompagnement doux et relaxant pour un épanouissement tout au long de votre grossesse.

Le voyage vers l'enfantement c'est 5 séances: une séance à chaque nouvelle loge que vous traverserez.

Chaque grossesse est unique, vous et votre bébé traverserez ensemble différents climats énergétiques. Vous ressentirez ou exprimerez peut être différents maux liées à ces climats.

Mon rôle sera de guider votre organisme pour apaiser vos maux qui traduisent un déséquilibre énergétique.

Mais aussi d'équiper, vous et votre bébé, de toutes les ressources nécessaires à chaque étape de cette gestation, pour votre bien être et et le bon développement de votre bébé.

-Lombalgies

-Troubles digestifs

-Contractions précoces

-Rétention d'eau, jambes lourdes, hémorroïdes

-Nausées, vomissements, brulures œsophagiennes

-Trouble du sommeil, stress, peur, doute, anxiété ...

Chacun de ces maux mérite une attention particulière.

Profitez de ces moments de détentes et de bien-être lors de mes séances de réflexologie plantaires et vivez pleinement ce nouveau départ dans la maternité !

Le quatrième trimestre 


Suite à une grossesse et un accouchement, le corps subit de nombreuses épreuves physiques et différents désagréments peuvent apparaître : problèmes digestifs, douleurs de dos, hémorroïdes, cicatrisation douloureuse…

Les hormones sont aussi en ébullitions et provoquent un état émotionnel complètement instable : baby blues, stress, doute, angoisse …

Pour autant, aucune « pause » n’est accordée à cet organisme. Il doit continuer à travailler pour permettre l’allaitement (parfois difficile et douloureux), pour déclencher le « retour de couche » qui peut être tout aussi inconfortable et pour se reconstruire afin de retrouver un corps de femme (replacer les organes internes, tonifier les muscles abdominaux et du planché pelvien…)

Sans oublier l’énergie nécessaire pour ce petit bout qui est né et demande beaucoup d’attentions.


L’organismes se trouve dans une situation éprouvante qui engendre une fatigue physique et mentale. Les immunités sont affaiblies et laissent ce corps exposé à d’autres risques d’infections (génitales…). C’est le début d’une spirale, le corps s’éloigne de son centre (son équilibre).


Heureusement la nature est bien faite et notre organisme est préparé à encaisser toutes ces perturbations. Tous les systèmes de notre corps s’adaptent pour trouver les ressources nécessaires à sa survie et sa reconstruction. Mais aussi à la protection et au soin de sa progéniture.


Néanmoins un petit coup de pouce n’est jamais de trop ! 

Rééquilibrer son organisme est un long processus. Comme dirait l’autre « 9 mois pour faire un bébé, 9 mois pour s’en remettre » (ou bien plus dans mon cas !). Ainsi, soutenir et accélérer ce processus de reconstruction permet d’éviter de se trouver dans un état d’épuisement constant.

A travers mes massages sous vos pieds, mon écoute et de nombreux conseils, je soutien votre organisme dans son processus d’autorégulation et vous aide à soulager vos maux pour retrouver votre équilibre bien être.

30 minutes à 1h de soin ou vous pouvez lâcher prise, vous détendre complètement pour vous ressourcer.

Une prise en charge qui peut débuter dès l’arrivée de bébé pour enrayer cette spirale le plus tôt possible.    

Le bien être de votre bébé dépend de votre bien être alors écoutez vous et prenez soin de vous !

 

La réflexologie ne se substitue pas à la médecine conventionnelle. 

Le réflexologue ne peut pas faire un diagnostic, modifier un traitement ou participer à une décision thérapeutique.

Conformément à la loi, la pratique de la réflexologie ne peut être en aucun cas assimilée à des soins médicaux ou de kinésithérapie, mais à une technique de bien être par la relaxation physique et la détente libératrice de stress. (Loi du 30.04.1946, décret 60669 de l’article l.489 et de l’arrêté du 8.10.1996.)